X

ARTICLES ET PUBLICATIONS

Liste des publications


Raymond Leyris et les autres musiciens Les juifs dans l'Iran actuel En Iran les juifs ont eu un destin particulier ... Un aperçu sur la Révolution Islamique de 1979 et ses minorités. La communauté juive d'Iran et l'Etat d'Israël. Rita, une chanteuse israélienne née en Iran La deuxième guerre mondiale et la communauté juive en Iran face du nazisme La revue Binâ, éditée à Téhéran, est le reflet de la communauté juive d'Iran L'Histoire des Juifs d'Iran (Târikh-e yahud-e Irân) écrit par Habib Levi. Un aperçu sur le rôle joué par la minorité juive pendant la Révolution Constitutionnelle de 1906 à 1912. Un aperçu sur les commerçants juifs en Iran. Un aperçu sur les tapis persans et les Juifs Un aperçu sur la culture des juifs en Iran. Un aperçu sur l'Alliance israélite universelle en Iran. Thèse soutenue en Sorbonne Extraits des livres en persan traduits en français Les conferences ENGLISH TRANSLATIONS
RETOUR

Un aperçu sur les commerçants juifs en Iran.


Auteur Alain Chaoulli - 03/2005

Au XIXe siècle, les études montrent que, professionnellement, les juifs sont présents dans les différentes activités des secteurs du commerce, de la bijouterie, dans la fabrication et la vente de l'alcool, fabricants et vendeurs de parfum. Ils exercent également les métiers de musicien, ainsi que ceux de danseur, colporteur et tous ces emplois auxquels on n'attache pas beaucoup de considération et de respect. Vers les années 1900, à cette classe moyenne de petits commerçants s'ajoute les activités de commerce d'articles de fantaisie, tel que les écharpes et les foulards en soie, les pierres précieuses, les perles et les tapis. Leur présence, dans toutes les régions du pays, leur ont permis de devenir de bons commerçants, mais bien derrière les Arméniens bien plus puissants qu'eux. A partir du XXe siècle, les juifs ont contribué au développement de la ville de Téhéran, en se spécialisant dans des domaines variés comme le commerce des tapis et des objets d'art, le change de devise et le prêt d'argent, ou la fabrication et la commercialisation des instruments de musique. Ils ont été présents dans l'édition des livres et dans l'imprimerie. Dès les annés 1950, les juifs iraniens ont participé au développement de l'infrastructure industrielle de l'Iran avec les appuis de l'Etat d'Israël et de l'Etat iranien. Ils ont acheté des terrains incultes au nord de Téhéran et ont créé des secteurs industriels. Ils ont implanté des usines de fabrication dans le domaine du textile, du plastique, des frigidaires, du matériel électrique, etc. Pour la réalisation de ces projets, ils ont importé des machines outils d'Angleterre, d'Allemagne, de la France et du Japon. Ils ont importé des tracteurs agricoles des pays de l'Est. Ces industriels sont connus dans la communauté juive iranienne.
 




RETOUR


 
X